Son nom vient de son utilisation en spectacle afin de « poursuivre » l’acteur sur scène, le mettre en valeur, cela dans un cercle de lumière avec une ombre portée nette et fortement contrastée. Egalemment appelé « Découpe » car muni de 4 couteaux réglables et orientables il va être possible de découper partiellement le cercle lumineux. Son adaptation réalisée par Hensel au flash pour la photographie en fait non seulement un outil créatif mais aussi, bien compris, d’utilisation journalière dans les tâches délicates demandant précision et rapidité d’exécution. Son rôle va bien au delà de la simple projection, cette analyse va permettre d’en découvrir toutes les facettes.

Sa Particularité

Ce spot est l’unique source produisant une lumière d’équidensité sur l’ensemble de la surface éclairée! Toute son utilisation  est basée sur ce fait. Toute projection, tâches, découpe seront également éclairées au centre comme aux bords. Aussi au delà des effets spectaculaires, il sera possible d’apporter la lumière exactement sur la zone souhaitée, que ce soit pour déboucher ou mettre en évidence une partie du sujet.

Le cas présent illustre parfaitement la nécessité de ce spot pour « rentrer » la lumière dans le four, le dosage des puissances se fera suivant le thème du sujet principal.

D’autre part ce spot est livré avec un iris variable et 2 glaces spéciales qui ont un rôle capital dans son utilisation: suivant leurs positionnements elles vont estomper +/- fortement la forme projetée , sans « softer » la lumière émise, gardant intégralement les mêmes contrastes et dessin des ombres « MAGIQUE »!!!. Entre les formes réalisables avec les 4 couteaux ou l’iris, il va être possible d’exécuter ses effets nids d’abeilles à la demande, beaucoup plus variées et précises que celles à positionner devant les sources classiques mêmes munies de coupe-flux, qui n’auront jamais ces formes ni cette régularité d’éclairage .

Utilisation de Gobos:

Les gobos sont des plaques métalliques représentant des motifs découpés au laser, positionnés sur le plan focal ils vont permettre la projection de l’image lumineuse du motif. Là encore bien au delà d’une simple projection pour agrémenter un fond, il est possible de réaliser des ambiances « naturelles », le plus souvent en jouant avec ces fameuses glaces évoquées plus haut. Il est possible également de réaliser ses propres gobos avec du Cinefoll (feuille d’aluminium noir semi-rigide à découper) ou par spécialiste à la demande.

En flootant ce gobo grâce aux glaces spéciales, il a été facile de restituer cette ambiance « petit matin » avec la lumière rasante d’une fenetre à travers un rideau…

Sans limites:

Les caractéristiques bien particulières de cette source permettent d’envisager toutes sortes d’applications. Cet outil est à comparer à un logiciel voir même un progiciel par l’étendue de ses possibilités. Bien en main, le photographe ira de plus en plus loin, sans oublier entre autres qu’il s’agit d’un projecteur au sens le plus large comme par exemple certains l’utilisant combiné avec des mirroirs et là encore combien de voies différentes entre le renvoi sur une zone ou le dédoublement de projection.Vraiment tout est permis!

Encore un exemple: beaucoup de photographes utilisent la technique dite du pavé de verre (ou tout autre matière translucide) pour envoyer des effets sur leur ambiance. Quelle facilité avec ce spot! Le faisceau peut être découpé exactement, sans lumière parasite, son orientation dirigée précisement suivant le positionnement du spot pour obtenir le résultat recherché. De plus c’est une nature de lumière beaucoup plus adaptée à ce travail qu’une source classique.

Conclusion:

Par ses caractéristiques bien particulières et ses multiples usages cet outil devrait faire partie du parc de l’équipement de tout studio, quelque soit son activité.  Voir fiche produit