Si un « Bol Beauté » mérite son nom c’est bien celui-là, non seulement par son esthétisme mais surtout pour sa lumière de toute… beauté! Si tous ceux qui revendiquent cette appellation ont un diamètre d’une cinquantaine de centimètres et un « cache-lampe » aucun ne peut prétendre rivaliser avec celui d’Hensel. La petite histoire et l’analyse

Son ancètre: le « Plat à Barbe »

Dans le plus pur style dit « Harcourt » et Paul Lorel avec pour lumière principale un spot « Fresnel », le débouchage des ombres se faisait avec cette « ambiance », large réflecteur rond et plat, l’intérieur blanc et muni d’un cache-lampe. Parfois même plusieurs en rampe verticale pour le portrait en pied ou horizontale pour les ambiances de groupe. Et c’est là que l’Histoire rejoint l’actualité, l’expérience est la base du progrès. Lorsque j’ai pris la distribution d’Hensel en 1986, l’équivalent de cette source existait déjà dans la gamme des accessoires se montant sur les torches flashes. Si son usage était tout autre, Hensel avait déjà la base pour le faire évoluer, et il ne s’en est pas gêné pour le meilleur!

Les étapes vers le « Top »

Passage du rôle d’ambiance, lumière douce et uniforme à lumière principale, en échangeant son revêtement interne blanc mat pour une peinture argentée. Les caractéristiques de cette dernières sont très importantes, Hensel a choisi un satiné au grain fin pour eviter les brillances et contrastes trop élevés tout en assurant une lumière « pêchue ». Puis l’aménagement d’un rebord (1) pour recevoir une grille nid d’abeilles couvrant la surface totale du réflecteur et une complète refonte du fameux « cache-lampe » : pour une meilleure répartition de la lumière, Hensel a completé la calotte centrale par des disques concentriques (2) ajourées et rendu le cache amovible (3) pour être remplacé par une grille nid d’abeille 7″ afin de laisser passer une part de lumière centrale si nécessaire. Enfin le plus récent trait de crayon de génie: un pli (4) dans la courbure du réflecteur à moins de 10 cm du bord externe et là c’est l’extase….

Résultat:

Le « Grain » du revêtement interne conjugué à la brillance modérée de la peinture satinée vont procurer une lumière de caractère, alliant piqué et modelé sur les peaux et textiles, à rapprocher du rendu d’une grande Fresnel. Les Disques concentriques ajourés vont évacuer partiellement vers l’extérieur la lumière de la source, en grande partie réflechie par la calotte centrale. Le Pli entraine une cassure dans la courbe du réflecteur avec une zone périphérique pour créer une sorte d’immense ringflash tout en préservant une lumière crescendo sur la couronne centrale. L’option Grille Nid d’abeilles 7″ centrale à la place de la calotte va laisser passer une proportion de lumière évitant l’effet « oeil de chat » dans les reflets, attenuant partiellement également la répartition périphérique de la lumière. L’option Grille Nid d’abeilles 22″ couvrant la totalité du réflecteur va concentrer la lumière sur le sujet, l’isolant de son environnement; positionné au dessus du sujet, le réflecteur va produire une sorte de douche lumineuse sur celui-ci.

Conclusion:

Un réflecteur aux rendus multiples avec un caractère affirmé et une lumière hors du commun, adaptable aussi bien aux flashes qu’aux lumières continues Hensel.  Voir fiche produit